Une authentique locomotive africaine

Explorer

L’Afrique du Sud compte investir des milliards pour agrandir et moderniser son parc de véhicules et son réseau ferroviaire long de 20 000 kilomètres. En plus d’améliorer la mobilité et de stimuler la croissance économique dans la région, le pays mise également sur cette opportunité pour créer un nouveau bassin d’employés très qualifiés avec un brillant avenir dans l’industrie ferroviaire.

Pour répondre aux objectifs ambitieux du pays, Transnet, l’exploitant national des chemins de fer et des ports en Afrique du Sud a fait appel à Bombardier Transport Afrique du Sud (Pty) Ltd afin de produire 240 locomotives BOMBARDIER TRAXX pour des trains de marchandises. Ce qui est véritablement remarquable dans ce projet, c’est qu’il est entièrement géré en Afrique du Sud. Chaque nouvelle locomotive africaine TRAXX sera construite en Afrique du Sud par des Sud-Africains pour l’Afrique du Sud.

Les marchandises les plus transportées en Afrique du Sud, pays qui regorge de ressources naturelles, sont le charbon et le minerai, et les longues distances entre les mines, les ports et les agglomérations urbaines dispersées offrent une occasion à saisir pour le transport sur rail afin d’acheminer de grandes quantités de produits en vrac de manière écologique et rentable. Toutefois, comme les infrastructures ferroviaires existantes ont été négligées depuis des décennies, plus de 70 % du volume de marchandises transite actuellement par la route. Les politiciens Sud-Africains proposent donc de miser sur la revitalisation du transport ferroviaire.

le programme national « Black Economic Empowerment » en investissant dans la capacité de production et la formation locale, le perfectionnement de la main-d’œuvre locale, et en travaillant avec les partenaires locaux afin d’atteindre les objectifs communs.
Bombardier Transport soutient le programme national « Black Economic Empowerment » en investissant dans la capacité de production et la formation locale, le perfectionnement de la main-d’œuvre locale, et en travaillant avec les partenaires locaux afin d’atteindre les objectifs communs.

À ce titre, le contrat signé en 2014 par Transnet Freight Rail et Bombardier pour la livraison de 240 locomotives TRAXX constituera une avancée majeure et jouera un rôle clé dans le programme national « Black Economic Empowerment », une initiative gouvernementale à long terme visant à améliorer les perspectives d’emploi pour la population majoritairement noire.

Ce projet favorise la croissance locale, avec une chaîne d’approvisionnement régionale solide et fiable. « En transférant l’expertise de manière ciblée, nous sommes parvenus à mettre en place, au-delà de notre propre site, un réseau de fournisseurs qui satisfait nos exigences élevées en matière de qualité tout en répondant aux normes internationales, explique Henk Ekkelenkamp, Directeur du projet TRAXX South Africa. Nous assistons à l’émergence d’une industrie hautement qualifiée. »

Bombardier s’engage à fabriquer localement plus de 60 % des équipements visés par le contrat.

240 locomotives TRAXX à Transnet Freight Rail.
Bombardier fournit 240 locomotives TRAXX à Transnet Freight Rail.

Pour la version africaine de la locomotive TRAXX, dont il existe des centaines de variantes partout dans le monde, un modèle électrique polycourant sera fabriqué. Il sera adapté à l’écartement étroit des voies dans la région, lequel mesure à peine plus d’un mètre. Transnet Freight Rail prévoit d’utiliser ces locomotives pour transporter du charbon et du minerai à bord de très longs trains pouvant comporter jusqu’à 200 voitures, soit le double des trains de marchandises actuels. Le réseau de trains électriques actuel couvre une distance d’environ 8 000 kilomètres. Selon cet ambitieux plan, l’Afrique du Sud aura investi au total quelques 30 milliards d’euros dans la modernisation de son système ferroviaire d’ici la fin de la décennie. À l’horizon 2019, elle exploitera le cinquième plus grand réseau ferroviaire au monde.

Ce processus de modernisation ne constitue toutefois que l’un des volets du Plan National d’Infrastructure.

L’un des objectifs de ce plan est d’améliorer le transport ferroviaire entre les deux plus grands centres industriels du pays, à savoir la région portuaire de Durban et la province de Gauteng entourant la métropole de Johannesbourg. C’est dans cette même région que les 240 locomotives TRAXX seront construites : les caisses seront produites par DCD à Boksburg, les équipements électriques et la propulsion seront fabriqués par Bombardier à Isando. Enfin, c’est à Durban que seront fabriqués les bogies et que sera réalisé l’assemblage final de manière conjointe par Transnet Engineering et Bombardier Transport. De nombreux autres fournisseurs de toute l’Afrique du Sud contribuent également à ce projet d’envergure. Une solide chaîne d’approvisionnement locale permet de garantir la viabilité future de cette industrie nationale.

BOMBARDIER EN AFRIQUE DU SUD

Bombardier contribue à la modernisation du chemin de fer sud-africain depuis plus de 20 ans. L’impératif local a également joué un grand rôle dans le développement de la production nationale lors de précédents contrats. Au nombre des grandes réalisations figurent les 96 véhicules BOMBARDIER ELECTROSTAR livrés pour le Gautrain Rapid Rail Link (le train express régional du Grand Johannesbourg) qui ont été construits en bonne partie en Afrique du Sud, et l’implantation du système de contrôle des opérations BOMBARDIER INTERFLO 200 sur plusieurs trajets du Grand Durban.