Bombardier

L’excellence par le design

Explorer

Grâce à leur design primé, les voitures de métro MOVIA C30 de Bombardier à Stockholm redéfinissent le confort et la capacité.

D’emblée, la régie des transports publics de Stockholm a misé sur la collaboration en tant qu’outil pour le développement d’un design reflétant l’esprit unique de franchise et de minimalisme que l’on trouve à Stockholm, sans faire de compromis sur les matériaux et la forme », explique Michael Sohn, responsable du design industriel chez Bombardier Transport. « Tout comme notre partenaire, nous souhaitions fabriquer un véhicule attrayant et immédiatement reconnaissable », a-t-il poursuivi. Tout indique que cet effort concerté a porté ses fruits. En 2016, le métro MOVIA C30 de Stockholm a remporté un prix international : le prestigieux GOOD DESIGN® Award.

responsable du design industriel chez Bombardier Transport
Michael Sohn, responsable du design industriel chez Bombardier Transport
L’extérieur du métro MOVIA C30 attire l’attention au premier regard grâce à ses parebrises illuminés à l’avant et à l’arrière.
Illuminé. L’extérieur du métro MOVIA C30 attire l’attention au premier regard grâce à ses parebrises illuminés à l’avant et à l’arrière.

Stockholm possède l’un des meilleurs réseaux de transport public au monde. Le métro « Tunnelbana » fait plus de 108 kilomètres de long, dont 62 sous terre.

 

Commandées en 2013, les nouvelles voitures entreront en service en 2019 sur la ligne rouge du Tunnelbana (T-Bana) à Stockholm. La réussite de ce projet repose sur le solide partenariat, de longue date, entre le fabricant Bombardier et la régie des transports publics de Stockholm (Storstockholms Lokaltrafik ou SL). En effet, toutes les anciennes voitures de métro du T-Bana ont été conçues et fabriquées par Bombardier, ou par l’un de ses prédécesseurs, ce qui a permis à tous les intervenants de faire équipe pour mettre sur pied la nouvelle génération de voitures.

 

Pour fabriquer un train, il faut, comme en architecture, considérer l’ensemble de l’édifice : de la façade jusqu’au design et à l’aménagement intérieur. Il faut aussi penser au confort des occupants, tout en tenant compte des exigences complexes relatives au rapport coût/efficacité et à la durabilité.

Cette maquette 1:1 s’est avérée un outil de travail des plus précieux durant le processus de conception et de développement.
Maquette C30. Cette maquette 1:1 s’est avérée un outil de travail des plus précieux durant le processus de conception et de développement.

Bombardier fournira 96 métros MOVIA à Stockholm et le contrat comporte une option de commande de 80 véhicules supplémentaires.

Plus de confort, plus de passagers

Le projet s’articulait autour de deux volets principaux : accueillir plus de passagers et offrir une expérience de transport sans pareille. Stockholm, qui figure parmi les centres urbains affichant la plus forte croissance en Europe, voulait se doter d’une plus grande capacité de transport, et ce, sans faire de compromis quant à l’attractivité du véhicule, sachant que celui-ci deviendrait un symbole de la ville pour les 30 années à venir.

Les portes larges facilitent, voire accélèrent l’embarquement et le débarquement.
Plus d’espace et de capacité. Les portes larges facilitent, voire accélèrent l’embarquement et le débarquement.
»

Vous remarquerez d’entrée de jeu les grandes aires ouvertes, accueillantes grâce à leur éclairage tamisé.

«

Bombardier a conçu un véhicule remarquable qui fait honneur à la tradition scandinave en matière de design, soit un mélange d’aires ouvertes, de transparence et de lumière douce, évoquant modernité, diversité et inclusion. L’extérieur du métro MOVIA C30 attire l’attention au premier regard grâce à ses parebrises illuminés à l’avant et à l’arrière et à sa forme profilée, à la fois élégante et puissante. Cela dit, comme pour un édifice, un soin tout aussi minutieux a été apporté à l’espace intérieur, où les passagers se trouveront la plupart du temps.

On y remarque d’entrée de jeu les grandes aires ouvertes, accueillantes grâce à leur éclairage tamisé. On y a savamment amélioré la capacité et l’espace en élargissant les sièges, les portes et les fenêtres, ce qui facilite, voire accélère l’embarquement et le débarquement. Les passagers à mobilité réduite et les voyageurs avec poussette ou bagages auront également plus d’espace que dans tout autre véhicule existant. Toutes ces améliorations entendent répondre à l’augmentation de l’utilisation de la ligne rouge, dont la fréquence de service est censée passer de 24 à 30 trains par heure.

Prêts pour l’avenir

Ces nouveaux véhicules à quatre voitures du Bana-T de Stockholm sont équipés de cabines de conducteurs, mais il sera possible de les modifier pour une exploitation sans conducteur. À bien des égards, les trains MOVIA C30 sont prêts pour l’avenir : ils répondent aux normes environnementales les plus strictes, notamment en termes de consommation d’énergie et de niveaux sonores, ils sont faits à 98 % de matériaux recyclables et leur coût d’entretien est faible.

avec des couloirs larges et une lumière douce.
Plus de confort pour les passagers avec des couloirs larges et une lumière douce.

Thore Sekkenes, directeur général de Bombardier Transport, Suède, explique : « Le nombre d’usagers augmente lorsque le transport allie esthétisme et durabilité. En misant sur ce nouveau design, Stockholm a poussé cette approche encore plus loin. Son réseau de transport urbain sera prêt pour répondre aux besoins d’une ville en pleine croissance pour les années à venir. »

De la planche à dessin aux rails

Aujourd’hui, seul le projet initial se conçoit toujours à la main. Les logiciels de conception en 3D ont remplacé les planches à dessin. Cela dit, les concepteurs ne peuvent ni ne veulent passer au tout numérique et continuent de mouler leurs modèles, notamment à partir de mousse dure, pour en vérifier les lignes. Dans leurs ateliers, les concepteurs créent des modèles de certains éléments individuels, voire de trains entiers. D’ailleurs, une des maquettes 1:1 d’une voiture MOVIA C30 s’est avérée un outil de travail des plus précieux durant le processus de conception et de développement. Elle a en effet permis aux concepteurs et ingénieurs de Bombardier, de concert avec le client, d’évaluer et de tester les solutions en termes d’esthétique, d’ergonomie, de confort et de fonctionnalité.

Avant de lancer la production du métro MOVIA C30, Bombardier a aussi exploité, pour la première fois, les possibilités infinies offertes par la production virtuelle. Avant l’assemblage, l’entreprise a validé des procédures complexes d’assemblage de façon virtuelle, à l’aide de processus de fabrication et de modèles informatiques. Cette approche a facilité la transition vers l’assemblage réel.