La mobilité au service des métropoles

APPRENDRE

Dans le monde entier, les systèmes de transport souterrain et de métro connaissent un renouveau. De plus en plus de villes et de régions métropolitaines ont découvert dans les systèmes de métro modernes hautement performants une réponse durable et attrayante à leurs problèmes de circulation chaotique. Qu’il s’agisse de construire de nouveaux systèmes, ou encore de restaurer ou d’agrandir les structures en place, Bombardier Transport représente depuis plusieurs décennies un partenaire fiable et visionnaire, qui offre des solutions de mobilité pratiques. La preuve : plus de 40 projets de métro réalisés à ce jour à l’échelle mondiale.

Accordez une pause à votre voiture » est le slogan publicitaire qu’utilise l’exploitant de la ligne de métro ultramoderne et entièrement automatisée de Singapour pour inciter ses citoyens au changement. Tout comme dans les autres métropoles en Asie, la circulation des navetteurs y est devenue un défi pour l’économie en plein essor. Pourtant, le gouvernement de la ville-État avait déjà décidé d’investir de manière plus résolue des milliards de dollars dans un système moderne de transport public. La « Downtown Line » (DTL, ligne du centre-ville) inaugurée en 2013 constitue une étape importante du projet d’agrandissement. À la fin de l’année 2015, la deuxième section de 16 kilomètres de la ligne de métro comportait 12 stations supplémentaires. « Nous voulons faire de Singapour une métropole sécuritaire et écologique ‹ car-lite ›, c’est-à dire avec une circulation automobile réduite », a souligné le premier ministre, M. Lee Hsien Loong, lors de la cérémonie d’ouverture. Cette année, on doit terminer la troisième section de l’important circuit du nord-ouest et de l’est de la ville en le prolongeant de 21 kilomètres et en y ajoutant 16 arrêts. Avec ses 42 kilomètres, la ligne du centre-ville est la plus longue ligne de métro souterraine entièrement automatisée dans le monde et devrait transporter près d’un demi-million de passagers par jour lorsqu’elle sera entièrement opérationnelle. Bombardier Transport a largement contribué au projet en fournissant 276 voitures de métro MOVIA.

Le nouveau parc de 276 voitures MOVIA automatisées sera exploité sur la ligne de métro souterraine sans conducteur la plus longue du monde, mesurant 42 km de long.
Métro de Singapour. Le nouveau parc de 276 voitures MOVIA automatisées sera exploité sur la ligne de métro souterraine sans conducteur la plus longue du monde, mesurant 42 km de long.
»

Huit ménages sur dix ne seront qu’à dix minutes de marche de la station de métro la plus proche.

«

Les travaux d’agrandissement du réseau de métro sont toutefois loin d’être terminés. Le premier ministre estime que le réseau de métro de Singapour sera deux fois plus long d’ici 2030, pour atteindre 360 kilomètres : « Huit ménages sur dix ne seront qu’à dix minutes de marche de la station de métro la plus proche », a affirmé M. Lee Hsien Loong. La ville-État, située à l’extrême sud de la péninsule malaise, accueille 5,5 millions d’habitants sur un territoire d’une superficie qui équivaut pratiquement à celle de la ville portuaire allemande de Hambourg, qui compte près de deux fois moins d’habitants. Malgré le système de péage mis en place pour les véhicules privés, le transport individuel compte toujours pour 41 % de la circulation à Singapour selon la Land Transport Authority. La ville-État « car-lite » a l’intention de diminuer la circulation de 30 % d’ici 2020, et ce, grâce au système de transport public qui a été renforcé par le biais d’importants investissements.

»

Le nombre de villes disposant de systèmes de métro s’est fortement accru…

«

Les problèmes de circulation de Singapour sont comparables à ceux de nombreuses mégapoles et métropoles. Aujourd’hui, celles-ci s’appuient toutes sur les systèmes de métro pour soutenir la mobilité. Voilà près de 150 ans que le premier métro a été inauguré à Londres et le nombre de villes disposant de systèmes de métro s’est fortement accru depuis les années 1960 et 1970. Selon les calculs de l’Union internationale des transports publics (UITP), environ 150 villes sont dotées d’un réseau de métro dans le monde, et leur nombre augmente chaque année. Les experts estiment que le marché mondial connaîtra une croissance annuelle d’environ 10 %. Rien qu’en Chine, plus d’une douzaine de systèmes de métro ont été construits au cours des dernières décennies alors que pendant près d’un siècle, le nombre de villes dotées d’un métro à l’échelle mondiale atteignait à peine la vingtaine. Cette situation s’explique facilement : les investissements nécessaires ne sont pas négligeables. En raison de l’urbanisation continue, il devient néanmoins de plus en plus évident que la réponse à un effondrement potentiel du transport urbain réside dans la mise en place de systèmes ferroviaires efficaces, de grande qualité et novateurs sur le plan technique. Il s’agit de l’unique moyen d’assurer la mobilité et la qualité de vie de millions d’habitants. Le bon rendement économique des grandes villes modernes dépend de plus en plus des systèmes de transport public fiables et efficaces, comme les métros et les trains de banlieue.

Singapour

Au total, Bombardier a fourni 276 véhicules de métro MOVIA entièrement automatisés de la toute dernière génération pour la « Downtown Line (DTL) ». Une partie du parc est déjà en service sur la première section depuis fin 2013, ainsi que sur la deuxième section de la ligne du centre-ville depuis fin 2015. Des essais sur la ligne complète de 42 kilomètres seront réalisés cette année. Les trains à trois voitures mesurent 70 mètres de long et circulent sans conducteur à une vitesse maximale de 80 km/h. Il s’agit de la plus longue ligne de métro souterraine entièrement automatisée dans le monde et l’on estime qu’elle transportera plus d’un demi-million de passagers par jour lorsqu’elle sera entièrement opérationnelle. Les métros sans conducteur de Bombardier sont conçus pour circuler en toute sécurité dans un intervalle de 100 secondes sur l’axe de la DTL.

Par ailleurs, les importants investissements nécessaires à la construction de tunnels ou d’infrastructures ferroviaires surélevées entraînent à leur tour une augmentation des exigences économiques, techniques et opérationnelles associées aux systèmes de métro. Il faut donc concevoir de nouvelles plateformes modulaires et construire des véhicules plus rentables afin d’accroître leur efficacité énergétique et de réduire leurs coûts d’exploitation tout au long du cycle de vie. Bombardier étant l’un des principaux fournisseurs de systèmes de métro hautement efficaces, répond, à ce titre, à ces exigences depuis bon nombre d’années. Environ 5000 de ses véhicules sont déjà en service et transportent près de sept milliards de personnes chaque année.

Environ 5000 véhicules sont déjà en service et transportent près de sept milliards de personnes chaque année.

Cette famille de métro à haute capacité offre jusque quatre portes par côté. La largeur des portes varie de 1400 à 1600 mm pour permettre des temps d'embarquement et de sortie plus rapides.
Metro BOMBARDIER MOVIA Maxx. Cette famille de métro à haute capacité offre jusque quatre portes par côté. La largeur des portes varie de 1400 à 1600 mm pour permettre des temps d'embarquement et de sortie plus rapides.

La plateforme de métro MOVIA est dotée de véhicules de haute technologie, d’une capacité maximale de transport de 160 000 passagers par heure et par direction. Les déplacements en métro MOVIA répondent en outre à des exigences élevées en matière de confort : système de climatisation, vestibules spacieux et faible niveau de bruit à l’intérieur comme à l’extérieur du véhicule, grâce à des bogies FLEXX particulièrement silencieux. Conçus en deux versions, soit en acier inoxydable et en aluminium léger, ces véhicules consomment peu d’énergie en raison de leurs mécanismes d’entraînement efficaces et de la récupération élevée de l’énergie de freinage qu’offre la technologie BOMBARDIER MITRAC. Des systèmes de maintenance et de service bien conçus garantissent de faibles coûts d’exploitation, tandis que leur conception flexible permet d’adapter l’espace intérieur et l’aménagement des sièges aux exigences des clients.

Un arc-en-ciel décore les murs de la station Stadion. La roche a été peinte, mais non entièrement sculptée, laissant l’impression d’une grotte naturelle.
Station de métro à Stockholm. Un arc-en-ciel décore les murs de la station Stadion. La roche a été peinte, mais non entièrement sculptée, laissant l’impression d’une grotte naturelle.

La ville de Stockholm s’est également fixée pour objectif d’offrir à sa population une qualité de vie attrayante et une mobilité sans voiture. À l’instar de Singapour, la capitale suédoise vise à réduire la circulation automobile et les embouteillages au centre-ville. Les automobilistes doivent s’acquitter de frais de péage et, en parallèle, les services de transport public sont développés. Les planificateurs estiment que la population de Stockholm augmentera d’environ un quart à l’horizon 2030. Aujourd’hui déjà, les voies de circulation peinent à absorber les importants flux d’automobilistes navetteurs. Selon une étude menée par la ville, si les gens continuent d’utiliser leur voiture, la largeur de plusieurs rues devra être doublée, pour atteindre une dimension invraisemblable de 45 mètres. L’alternative consiste à améliorer le système de transport public local : 384 voitures de métro modernes de la série BOMBARDIER MOVIA C30 entreront en service sur la ligne rouge au cours des prochaines années. Actuellement en construction à l’usine de Bombardier à Hennigsdorf, près de Berlin, elles seront ensuite testées en Suède.

Stockholm

Bombardier fournit 384 voitures de haute technologie MOVIA C30 destinées aux 96 trains à quatre voitures de la ligne rouge de la capitale suédoise. Munies de cabines de conducteur aux deux extrémités, ces voitures sont également prêtes à être exploitées de manière entièrement automatisée dans l’avenir. Le contrat comporte en outre une option de commande de 80 voitures supplémentaires.

New Delhi

Le lot de 162 autres véhicules modernes MOVIA de la toute dernière génération que New Delhi a commandé à Bombardier permettra à la capitale indienne d’agrandir son parc de véhicules de métro de près d’un cinquième, ce qui en fera l’un des plus importants au monde. Au cours des dernières années, Bombardier a fourni plus de 600 voitures modernes de ce type à la Delhi Metro Rail Corporation. L’ancienne configuration à six voitures d’une capacité d’environ 2200 passagers pourra maintenant être prolongée pour accueillir plus de 3000 passagers, grâce aux trains à huit voitures de plus grande capacité qui seront ajoutés au parc. Ces derniers circuleront sur les deux principales lignes de métro.

Ces véhicules modernes sont conçus pour un mode d’exploitation entièrement automatisé. Stockholm entend d’ailleurs adopter ce système au cours des années à venir afin d’accroître la fluidité des transports publics locaux. Les voitures de métro MOVIA C30 se caractérisent par leur excellente disponibilité, leur fiabilité et leurs qualités en termes d’entretien, sans oublier les faibles coûts de leur cycle de vie. Autant de critères jugés importants par Stockholm lors du choix de ses nouvelles voitures de métro. À la fin de l’année dernière, Bombardier a remporté le prestigieux prix GOOD DESIGN® pour son métro MOVIA C30 et plus particulièrement pour le design extérieur de ses véhicules. Un design au style typiquement scandinave, appelé à devenir un symbole de la ville de Stockholm.

Londres

Dans la capitale britannique, Bombardier participe aux importants travaux de rénovation du plus ancien système de métro au monde. Au cours des sept dernières années, plus de 1770 voitures ont été commandées et livrées pour la ligne « Victoria» et les différentes lignes « sub-surface» .

Amérique du Nord

En Amérique du Nord, Bombardier contribue également de manière importante au renouvellement des parcs. La société de transport Bay Area Rapid Transit (BART) de San Francisco a acheté 775 voitures modernes de la génération MOVIA pour renouveler sa flotte. Le métro de Chigago recevra quant à lui plus de 700 nouveaux voitures afin de remplacer son ancienne génération de trains, vieille de 30 ans. Un projet de métro moderne prend également forme au Canada : le métro de Toronto, connu sous le nom de « Toronto Rocket », a commandé auprès de Bombardier 420 voitures destinées à 70 trains de six voitures.